Turbulences Admin
Turbulences Admin
Agile
18 December 2013

Il doit m’en manquer des bouts…

Nicolas Roberge a initié le développement d’un outil pour la campagne en ligne de Centraide Québec. Je rend hommage ici à Nicolas et ses collaborateurs qui participeront à ce projet, c’est une très belle initiative.  Cet outil sera développé bénévolement par des dévelopeurs du monde de l’open-source. Sur le forum de discussion dédié au choix de la technologie qui sera utilisée pour développer cet outil, personne n’a mentionné le stack Microsoft.  La compagnie a même offert d’héberger le projet dans Azure mais tout ce que les intervenants ont proposé c’est PHP, Ruby, même Python (je pensais qu’il y avait juste Pierre-François Léon qui faisait du Python :-)).  Il semble que l’équipe ait finalement choisi PHP.  Je suis certain que ces gars là sont très compétents comme développeurs, ils doivent donc savoir quels outils utiliser pour arriver à leurs fins. Pourquoi pas la technologie Microsoft? On peut très bien faire des projets open-source avec cette technologie.  Il en existe une très grande quantité et de très grande qualité. Bon pis c’est sûr qu’il n’y a pas 500 personnes qui ont donné leur opinion, 5 personnes en fait. Je ne connais aucun client dans le milieu gouvernemental qui utilise ces technologies, tout le monde est dans le camp Microsoft, avec quelques divergents du côté Java.  Est-ce qu’il y a un truc qu’on ne comprend pas?  Bon peut-être que les organisations étaient positionnées avant la venue de ces nouveaux joueurs et je comprend très bien qu’on ne peut pas changer de technologie au gré du vent des nouveautés.  Par contre, peut-être que pour certain projet, on pourrait regarder de ce côté?  Est-ce que c’est plus facile, plus rapide?